La musicienne

Outre la part importante accordée à l'enseignement, puis plus récemment au coaching vocal, Marie-Pierre Filloux entame une carrière de soliste après avoir obtenu son Certificat de Fin d'Etudes en chant lyrique au conservatoire d'Ajaccio en 1994, et signe en 2000 son premier opus, des chansons espagnoles du 19e, "Anda jaleo", avec le guitariste Pascal Rabatti.

Elle obtient des rôles dans les opérettes suivantes: Les Cloches de Corneville (Marseille 1996), La Belle Hélène (Sédières 2000), La Grande Duchesse de Gerolstein (Sédières 2002), et crée à Nouméa entre 2004 et 2006 le spectacle "Délires de femmes" alliant chant, comédie et piano. En 2012-2013, elle incarne la Reine de Coeur dans une adaptation d'Alice au pays des Merveilles (Toulon).


CD joy
Ivo bene (Traditionnel italien du moyen-âge)

CD Polyphonies sacrées
Si tus penas (Francisco Guerrero)


Sa passion pour les musiques anciennes l'amène à participer à trois albums enregistrés par Le Concert dans l'Oeuf autour de la musique médiévale mêlée aux traditions du monde (Livre vermeil de Montserrat, Carmina Burana, Joy).

Elle chantera dans différentes productions enregistrées par La Camerata vocale de Brive, sous la direction de Jean-Michel Hasler.


Marie-Pierre Filloux et sa viole de gambeElle pratique la viole de gambe depuis près de 25 ans, et en obtient le DEM au conservatoire de Toulon en juin 2018. Elle participe aujourd'hui à plusieurs ensembles dont Salamandre, Horae, Albizzia ou encore Musica Antiqua.

Parallèlement à sa carrière classique, Marie-Pierre Filloux devient Marie Stone, auteur-compositeur-interprète. Cliquez sur le logo en haut à gauche pour accéder au site de Marie Stone. Elle exploite d'ailleurs largement la viole de gambe (en l'électrifiant!) dans son répertoire de chansons.




En 2017 elle crée l'ensemble vocal féminin "Les Cantatrices" qu'elle dirige depuis avec un immense plaisir. Un groupe de 12 à 15 chanteuses, mues par la même envie de chanter et de partager. A leur programme, tout un panel de chants du monde.